Action Culturelle Algerienne
 
 
Navigation
ACCUEIL
ARTICLES
ACTUALITÉ CULTURELLE
GESTION CULTURELLE
RÉFLEXIONS/TRAVAUX
INTER-RESSOURCES
LIENS
CONTACT
QUI SOMMES NOUS ?
RECHERCHE

Dans le cadre du programme de développement du Sud
Le secteur culturel se renforce dans la wilaya d’Adrar

Par : Wafia Sifouane. La Tribune. 30-03-2010

En l’espace de quelques années, la wilaya d’Adrar a connu une nette amélioration dans son secteur culturel.
Les différents projets à lancer ou en voie de réalisation s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du Sud, selon le directeur de la culture de la wilaya, cité par l’APS.
Une enveloppe budgétaire de 80 millions de dinars a été consacrée ces dernières années à des projets de création de 13 bibliothèques communales et de quatre salles de lecture réparties sur plusieurs communes rurales et urbaines de la wilaya d’Adrar. Dans ce sillage, une donation de 150 millions de dinars a été allouée à la région pour l’instauration d’une bibliothèque de wilaya.
Les travaux de réalisation de ce projet ont atteint un taux d’avancement de 50%. Concernant la réalisation de structures similaires (bibliothèques et salles de lecture) dans les communes de Timimoun et du chef-lieu de la wilaya, des études sont en voie d’élaboration.
Le même responsable a par ailleurs indiqué que, dans le cadre du programme de développement du Sud, il est également prévu la réalisation d’un théâtre de Verdure d’une capacité d’accueil de 5 000 places.
Le plan de réalisation du projet, ayant bénéficié d’une enveloppe budgétaire de 220 millions de dinars, prévoit des structures annexes et des espaces d’activités qui seront ouverts à tous les hommes de lettres et de culture de la région et d’ailleurs.
S’agissant de la promotion du tourisme culturel dans la région de Tamentit, les responsables mettent les bouchées doubles et projettent de lancer une étude de restauration et d’entretien des sites archéologiques. Le premier site concerné par cette opération sera l’ancien hôpital d’Adrar. Conçu en 1942 par l’architecte français Michel Lucas, il a été classé en 2007 patrimoine local. Seul bémol, le ksar de Melouka devra, lui, attendre son tour en l’absence de bureaux d’études spécialisés, se désolera le directeur de la culture de la wilaya d’Adrar.
Cette opération de développement du secteur de la culture offrira également un nouveau siège et des équipements flambant neuf à la direction de la culture de la wilaya.
Une enveloppe financière de 57 millions de dinars a été dégagée pour ce projet. Concernant l’activité culturelle, le directeur de la culture indiquera qu’une série de manifestations culturelles est prévue cette année. Au programme, les journées de chants religieux «Chellali» classés patrimoine lyrique local, un festival de poésie populaire et la quinzaine de la lecture. Il est aussi inscrit dans le cahier des charges de l’établissement l’organisation d’une exposition-vente de livres, une journée d’étude consacrée au patrimoine oral et son rôle dans la préservation de la mémoire collective et des semaines d’échanges culturels inter-wilayas, programmées par le ministère de la Culture en vue de valoriser le patrimoine culturel algérien.

W. S.
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été posté.

Ajouter un commentaire
Veuillez vous identifier avant d'ajouter un commentaire.

Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation postée.

Derniers Articles
Les co-productions A...
ندا...
Conseil National des...
FDATIC
قيا...

Connexion
Pseudo

Mot de passe